Un petit signe de satisfaction

Aujourd'hui, je vais vous raconter une de mes expérience.

 

J'étais en formation, lors d'une journée découverte. Comment celà se passe ?

On entre dans une salle où sont installées une douzaine de table de massage.

Il y a une majorité de femmes, et seulement trois ou quatre messieurs.

J'ai tout de suite eu quelques réactions de méfiance. En commençant par quelqu'un qui ne voulait même pas entendre parler de partager le cours avec moi. Elle ne sait pas, et ne saura sans doute jamais ce qu'elle a perdu.

La matinée se passe et j'entends déjà des commentaires agréables, du genre:" avec des mains pareilles ce serait dommage de ne pas poursuivre dans cette voie".

En début d'après-midi, la jeune dame qui est avec moi, est apparemment très pudique, mais elle ne se dégonfle pas et je commence le massage que l'on nous demande de faire, suivant les instructions données par l'intervenante.

Et là, malgrès le peu de temps imparti, je m'aperçois que j'ai endormi ma cobaye, et mieux que celà. Au bout de quelques instants, celle-ci a relâché un petit soupir. Je venais d'aller chercher quelque chose de profond en elle, elle avait laché prise...

 

Dans ces quelques lignes, je veux juste vous dire que dans ce métier ce n'est pas les références administratives qui comptent. Mais bien ce que le praticien a en lui, ou en elle.

 

Tout au long de cette journée je me suis amusé de ce que je dégageais.  J'en ai retenu une chose, c'est que je suis doué, et que j'ai trouvé ma voie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :