Un texte intéressant sur le pourquoi des massages Bien être

Publié le par Optez pour votre bien être

Voici un texte que j'ai trouvé en cherchant dans mes visiteurs, et il ne manque pas d'intérêts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi le massage--bien-tre ?

 

Extraits de « Massage bien-être et Massage "médical" - Opposition ? Différence ? Complémentarité ? » Par J. Savatofski*

 

‘’Le bien-être est une valeur qui explose. Le stress de la vie actuelle, les ruptures familiales, mais aussi la modernité de la société

 

favorisent le besoin de détente et de contact.

 

Par exemple, l’esthéticienne affichait jusqu’alors une offre exclusivement « beauté ». Aujourd’hui cette offre est devenue « beauté

 

bien-être » et propose dans son menu des prestations relaxantes dont le massage est le soin majeur.

 

Les praticiens de bien-être, les centres de massage se multiplient, un peu partout, ainsi que les salons et congrès. A Paris ce sont

 

près de 600 centres et SPA qui se sont crées en quelques années.

 

La culture zen a remplacé la culture « biceps ».

 

Dans la vie quotidienne le « massage bien-être » se popularise et se développe dans tous les secteurs, y compris en milieu

 

hospitalier.

 

Même les entreprises ont compris que pour rendre leurs collaborateurs plus performants ou simplement plus heureux dans leur

 

travail, l’apport de bien-être se révélait plus efficace que de marcher sur les braises ou de sauter en élastique.

 

Que signifie apporter du bien-être ?

 

L’apport de bien-être est basé sur la qualité relationnelle. Cette valeur qui porte une dimension d’empathie, une intention

 

bienveillante de donner du bien être, prend toute sa signification dans le massage. Mais pas n’importe quel massage !

 

(…)

 

celui qui est pratiqué dans les cabinets de kinésithérapie (…) répond à une autre définition (…) avant tout technique :

« On

 

entend par massage toute manoeuvre externe réalisée sur les tissus qui comporte une mobilisation ou une stimulation méthodique

 

mécanique ou réflexe de ces tissus ».

 

Pour éviter toute confusion entre le massage dit thérapeutique (massage « anatomique ») et le massage bien-être, j’ai

 

personnellement choisi le terme de « Toucher-massage® » qui est plus approprié puisqu’il inclut la notion de contact (avec tact) et

 

parce que la valeur ajoutée d’un massage bien-être de qualité réside dans l’intention, l’attention et l'intuition du praticien,

 

précisément présentes dans le toucher.

 

Le masseur kinésithérapeute - et ce n'est pas un secret - pratique de moins en moins le massage. Mais quand il l'utilise, c'est avant

 

tout comme outil thérapeutique complémentaire d’actions bien précises, parfois même remplacé par des appareils

 

(...)

 

Par contre une séance de « massage bien être » va faire autant appel à toutes les qualités que l'on trouve dans un toucher

 

bienveillant (tact, douceur, présence, recherche de la « juste distance »1), qu'aux mouvements proprement dits de la main, sans

 

oublier l’environnement, sécurisant et agréable propice au relâchement. Dans la démarche bien-être, tous ces aspects vont se

 

mélanger, se compléter, se combiner à l'infini en une gestuelle fluide et douce qui parfois s'apparente à la danse.

 

(…)

 

Ne vaut-il pas mieux une main chaude, chaleureuse, présente, une intentionnalité dans la gestuelle, qu'une mécanique bien huilée

 

plaquant gestes et manoeuvres codifiés sur un corps objet ?

 

Le « massage bien-être », c'est bien sûr la main mais beaucoup le coeur.

 

Cette dualité entre « massage anatomique » et « massage bien-être » me fait penser aux difficultés de même nature rencontrées

 

autrefois par la danse contemporaine face à la dictature de la danse classique. (La même comparaison vaut pour les gyms

 

proposées il n'y a pas si longtemps par les profs officiels et les gyms douces venu bousculer les idées reçues dans le cadre de cette

 

discipline).

 

(…)

 

Tout ce que peuvent apporter les praticiens de bien être dans leur façon de faire et d’être est donc à considérer avec le plus grand

 

respect même s’ils remettent en cause bon nombre d’habitudes et de fonctionnement établis.

 

En tout cas, pour moi comme pour vous, un « bon massage », c’est d'abord celui qui apporte du bien-être à l’individu qui le reçoit.

 

(…)

 

Que trouve-t-on dans le dictionnaire à propos de bien-être :

 

« Sensation agréable procurée par la satisfaction de besoins

 

physiques, d’absence de tensions psychologiques ».

 

Cet état de bien-être physique et psychologique procuré par le massage signifie que le corps et l’esprit sont indissociables. En fait,

 

lorsque quelqu'un s'exprime après une séance

 

: « Ah, comme je me sens bien! »,

c'est reconnaître qu'il s'agit bien de sa personne

 

tout entière.

 

Quelle est la pédagogie du bien-être ?

 

En tant qu’enseignant le « massage bien-être » (et bien que je sois aussi kinésithérapeute de formation), il m'a été aisé de constater

 

objectivement deux enseignements opposés, voire antinomiques, deux finalités totalement différentes.

 

En effet, les techniques manuelles, telles qu’elles sont enseignées aux futurs kinés, sont essentiellement basées sur l'apprentissage

 

de manoeuvres localisées avec, avant tout, l’objectif du traitement symptomatique (sur muscles, tendons, ligaments, aponévroses)

 

privilégiant les références anatomiques, physiologiques et la technique.

 

L'enseignement classique de la masso-kinésithérapie conditionne donc le futur kiné vers un exercice plutôt mécanique,

 

anatomique, fonctionnel, cohérent avec la définition de sa profession.

 

(…)

 

La pédagogie que j'ai instaurée depuis quelque vingt ans surprend au début. Néanmoins elle est indéniablement l’atout majeur

 

dans l’apprentissage des techniques du massage bien être qu’elle facilite, et auxquelles elle donne un sens pragmatique et humain.

 

Les résultats sont là.

 

(…)

 

Car ce n'est pas uniquement un savoir faire que doivent acquérir les futurs praticiens, mais aussi et surtout un « savoir être » dans

 

la relation au toucher et du « prendre soin de l'autre ». En tout cas - et c'est une lapalissade ! - on ne peut pas bien masser si on

 

n'aime pas masser. Tous les praticiens de bien-être le disent ! Cet objectif est donc prioritaire : faire aimer ce que l'on va dispenser.

 

(…)

 

Pourquoi le massage--bien--être ?

 

 

 

Quant aux autres qui ont plaisir à toucher, masser, cocooner, ils ont toujours encouragé les praticiens de bien-être (dont ils sont

 

d’ailleurs parfois clients) à utiliser cet art qu'ils savent apprécier à sa juste valeur.

 

Quels sont les acteurs du bien-être ?

 

Le milieu médical pourrait pourtant s’inspirer de ces praticiens de bien-être et prendre en compte, avec plus de considération et de

 

respect, la relation humaine.

 

La sophistication des méthodes thérapeutiques a engendré un phénomène de frustration qui a probablement une incidence

 

physique, fragilisant l'individu. C'est l'effet pervers du « progrès » (notamment en raison de la spécialisation des tâches, de

 

l'asepsie obsessionnelle, des outils hypersophistiqués, des règles administratives, etc.).

 

(…)

 

En conclusion

 

Etre un vrai professionnel du bien-être, cela signifie pour le praticien avoir pris conscience que ce type massage, crée un vrai

 

moment de bonheur, un moment relationnel qui doit être vécu dans un environnement soigné et particulièrement agréable, qui

 

demande une écoute et une disponibilité bienveillantes, pour mieux accompagner une technique elle-même spécifique.

 

En résumé : une envie toute simple, mais essentielle – qui n’est pas donnée à tout le monde - Celle de tout simplement « faire du

 

bien ».’’

 

Joël Savatofski

 

Masseur-Kinésithérapeute Diplômé d’Etat, Fondateur de l’Ecole Européenne du Toucher-massage

 

(Institut de Formation et de Recherche Pédagogique), Formateur, Auteur

 

A lire « L’affaire massage Bien-être » (ed. Yves Michel)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

massage paris 08/05/2014 08:40

Quel bonheur d’être aidé à vivre un état de paix intérieure, par le toucher.Un massage remarquable et un toucher fabuleux. Que du plaisir au près des mains d’une pro, à refaire…